Modes de cuisson : quels sont les plus sains? (B-E du 17/04/08)

Publié le par Dixit me


Alors aujourd’hui, ce ne sera pas le moment idéal pour se faire des amis défendant une certaine industrie mais je crois que notre bien-être le vaut largement…

 

 

La cuisson est vitale car il n’est pas possible de tout manger cru, et la cuisson permet de rendre certaines vitamines biodisponibles (= assimilables par le corps).

 

Cependant, selon le mode de cuisson que vous utilisez, un aliment peut être bon, mort, ou nocif (et ceci lorsque l’on cuit trop ou mal et que l’on fabrique donc des molécules qui n’existaient pas à la base…).

 

Il est démontré que selon la qualité des aliments que nous mangeons, on influe sur notre santé, la raison en est simple : le tube digestif est ouvert avec une entrée et une sortie, certains naturopathes vous diront même qu’il s’agit d’un organe externe en réalité, et c’est par ce long et même « tuyau » que vous exercez une action sur vos hormones, les minéraux, oligoéléments, muscles, et organes de votre corps.

 

Prenons un exemple : les leucocytes (= globules blancs) chargés de défendre votre organisme contre tout type d’agression ne seront pas présents en même quantité dans votre sang selon que vous mangez un aliment cru ou cuit, lorsque l’aliment est cuit, leur quantité double !

Aussi, un grain de blé peut se préserver des milliers d’années, et avec un peu d’eau, il germera, tout comme les pommes de terre non irradiées qui germent, cela prouve que ces aliments sont vivants.

Lorsqu'un aliment est vivant, il n'est pas nécessaire d'en manger de grandes quantités pour en retirer tous les bénéfices contrairement à un produit mort qui ne fournira pas l'énergie qu'il ne contient pas lui-même!

Commençons par voir quels sont les modes de cuisson les plus néfastes :

 

La marmite à pression n’est pas optimale car elle monte trop haut en température, les aliments sont maltraités en quelque sorte.

 

Oubliez l’aluminium également ! Qu’il compose vos casseroles ou que vous l’utilisiez pour envelopper ou en papillote, il est toxique car en contact direct, les particules d’aluminium passent dans l’aliment que vous consommez, et vous les ingérer (tout le monde sait maintenant que les nuages ne restent plus bloqués à la frontière ; )

Il vaut donc mieux éviter de faire cuire dans de l’aluminium, ou même d’envelopper un sandwich mais cette fois il existe une précaution très simple pour pallier ces désagréments : pensez à mettre du papier sulfurisé entre l’aliment et l’aluminium pour une cuisson, et du film alimentaire pour envelopper une préparation que vous ne cuirez pas.

 

Tout le monde est d'accord pour dire que le brun sur un steak donne du goût, c’est joli, voire recherché par certains mais il faut savoir que ce brun est formé par des molécules toxiques, cancérigènes.

Alors, bien sûr, une fois de temps de temps vous pouvez vous le permettre sans vous alarmer, mais il faut veiller à ne pas multiplier les occasions (pensons à la saison des barbecues qui s’annonce prometteuse !) car la sanction n’est pas immédiate, on laisse courir jusqu’au jour où les problèmes arrivent !

Les études qui ont été menées à ce sujet révèlent que sur une grillade, on retrouve l’équivalent de 1 000 cigarettes inhalées : le goudron attaque la muqueuse digestive si précieuse pour nous défendre contre les molécules nocives et, affaiblie, elle ne le peut plus.

La graisse animale grillée/brûlée favorise particulièrement les cancers du sein et du côlon.

 

Enfin, arrêtons-nous sur le micro ondesLA cuisson la plus toxique !

Déjà, les circonstances de son « invention » ne sont pas très glorieuses, au milieu d’un champ de bataille, par un soldat américain « grâce » à la mort d’un autre soldat exposé à ces ondes justement, et qui cuisit littéralement de l’intérieur…


Mais au-delà de ça, c’est son principe même qui est néfaste.
Pour faire court, tout aliment est composé de molécules, et pour obtenir la montée en température de l’aliment, le processus consiste à faire se frotter ces molécules entre elles par l’intermédiaire des ondes qui les traversent ce qui crée de la chaleur, et cela les fait même tourner dans le sens contraire de celui dans lequel elles tournent naturellement.

Ainsi, les molécules qui sortent d’un micro ondes et que nous consommons ne sont plus reconnues par l’organisme qui ne sait pas vraiment comment les gérer, cela crée un désordre intérieur.

Et encore une fois, ce n’est une utilisation occasionnelle qui est nocive, mais c'est la répétition et l’accumulation de ce désordre qui génèrera des problèmes 10 ou 20 ans plus tard, sans que l’on attribue forcément ces problèmes au micro ondes d’ailleurs puisque cela fait 20 ans que vous l’utilisez… et bien justement !

 

Les exemples sont nombreux, les études ont été menées, publiées dans les plus grandes revues scientifiques, mais sans être relayées systématiquement par les médias, et souvent étouffées par des lobbies puissants.

Ce qu’ils ne disent pas, ou qu’ils précisent en tout petit sur les notices d’utilisation du micro ondes, c’est que l’on est censé laisser reposer un produit réchauffé via ce système pendant 10 min avant de la consommer… sans doute pour laisser le temps aux molécules de retrouver « leurs esprits » mais en 10 min, c’est froid, alors quel intérêt ?!

 

Et pour finir sur cette question, si j’avais un bon conseil aux mamans, c’est de ne pas faire chauffer les biberons au micro ondes.

 

 

Passons à présent à la pratique, qu’entend-on par « cuisson saine » ?

 

Les experts ayant étudié la question préconisent de ne pas dépasser 100°C pour une cuisson : entre 40 et 50°C ce n’est pas suffisant, mais à partir de 70°C et jusqu’à 100°C, la température est idéale.

 

Les meilleurs modes de cuisson : à la vapeur douce, et à l’étouffé.

 

Par exemple, à 100°C dans l’eau on cuit, mais à 100°C dans de la vapeur d’eau, on ne cuit pas, on sera simplement attendri, donc le milieu de cuisson est très important.

Avouez qu’il est dommage de faire attention aux aliments que l’on achète, à l’huile que l’on utilise, et de rendre le meilleur des plats nocif simplement à cause d’une mauvaise cuisson… une vigilance à chaque étape certes, mais qui devient très vite un réflexe tout de même.

 

Pour obtenir une cuisson à la vapeur douce, vous trouverez des « vitaliseurs » de différentes marques dans le commerce (le prix est assez élevé, mais il faut le penser comme un

investissement à long terme, acheté une fois pour toute, vous l’utilisez ad vitam eternam et préservez votre santé et celle de votre famille).

Je ne rentrerai dans les détails techniques (je n’ai pas d’actions chez eux !) mais tout est étudié pour restituer au mieux les vitamines et nutriments des aliments.

 

Deux remarques :

- il est préférable de n’avoir qu’un seul étage, sans superposition, sinon les toxines des aliments du dessus tombent sur les aliments du dessous… et l'huile sera ajoutée après la cuisson (pour le choix de l'huile, voir ce post)

- vérifiez que l’inox utilisé soit du 18/10, il est inusable et renseigne sur la bonne qualité du produit

 

Sinon, la fonte de fer c’est bien aussi (à ne pas confondre avec la fonte d’aluminium, il suffit de vérifier avec un aimant s’il reste collé ou non, s’il colle, c’est du fer).

La céramique est également un bon contenant mais attention à l’émail qui devra être sans plomb, tant qu’à faire ; )

 

 

Je crois pour conclure que l’important est de connaître l’information, de bien vouloir l’entendre, ensuite libre à chacun de décider si telle ou telle chose est bonne ou non pour lui, mais quitte à vivre, autant le faire avec le plus de vitalité possible ; )

 

 

 

Publié dans Bien-Etre!

Commenter cet article

arreter les ronflements 13/02/2015 15:15

Attractive component to content. I just stumbled upon your web site and in accession capital to claim that I acquire in fact enjoyed account your blog posts. Anyway I'll be subscribing for your feeds and even I fulfillment you get right of entry to consistently fast.

haleine mauvaise 13/02/2015 15:15

There is perceptibly a bunch to identify about this. I assume you made various good points in features also.

reviews for raspberry ketone 10/02/2015 20:43

I have recently started a website, the information you provide on this web site has helped me tremendously. Thanks for all of your time & work.

pure raspberry ketone dr oz 10/02/2015 20:43

Just wish to say your article is as astounding. The clarity on your publish is simply cool and that i can think you are knowledgeable on this subject. Well together with your permission allow me to clutch your feed to stay up to date with drawing close post. Thank you 1,000,000 and please carry on the enjoyable work.

produits sains 17/08/2012 22:51


Bonjour, 


Merci pour cet article qui rappelle très bien toutes les mauvaises pratiques qui nous entourent et nous polluent.


La cuisson mal maitrisée est en effet trsè dangereuse. Le choix du matériel, du type de cuisson et des produits est très importante pour une cuisson saine.


Salutations