Gribouillis et dessins : ce qu'ils révèlent de nous... (Bien-Etre du 22/02/08)

Publié le par Dixit me


Invités : Sylvie CHERMET-CARROY, graphologue, Ce que révèlent vos gribouillis, éd. Courrier du livre

 

 

Aujourd’hui, il va m’être un peu compliqué de retranscrire les propos de notre graphologue car ce n’est pas une science exacte, l’interprétation d’un gribouillis (oui c'est invariable ;) peut différer d’une personne à l’autre car le dessin n’est jamais exactement le même… alors je vais vous donner quelques grandes idées car il est très intéressant de se pencher sur la question même s’il faudrait avoir l’expert en face pour plus de précisions !

 

Dans une écriture, on s’applique à être lisible alors que le griffonnage est complètement spontané, instinctif, impulsif, il révèle donc plus qui nous sommes puisqu’il est tracé pour soi-même, il n’est pas destiné à être montré.

C’est riche de symbolismes, cela révèle des traits comportementaux, intimes.

 

C’est souvent une forme répétitive que l’on gribouille, par exemple, si c’est une fleur, ce sont des gens qui aimeraient que la vie soit plus douce.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas un retour à l’enfance, c’est un retour à la créativité ! 

Parfois, on peut gribouiller sans s’en rendre compte, c’est bien car ça libère des tensions, un noircissement répétitif traduit une anxiété ou une angoisse par exemple.

Aussi, cela peut être pour s’évader, et parfois, c’est pour activer la réflexion, la concentration mentale (surtout quand on gribouille des formes géométriques).

 

Une modification de griffonnage sur 2 ou 3 ans peut révéler un changement d’état d’esprit.
Sur la feuille, lorsqu’il se situe :

Plutôt à gauche, c’est une réserve, une retenue, le passé 

Plus à droite, c’est un pas vers le futur.

En haut : c’est l’idéal, le mental, spirituel, l’esprit

En bas : au fond de soi, ce qui est caché, terrien, concret, la vie de tous les jours

 

La couleur peut également être significative :

Rouge : passion, autorité, force, colère, énergie

Bleu : douceur, réceptivité, affectif

Noir : neutralité, souci d’objectivité

 

Quelques exemples de gribouillis :

 

Cube : c’est un carré en perspective donc qualité d’abstraction

 

Carré simple : recherche de stabilité, avec des traits droits, des angles, c’est une personne qui ne change pas beaucoup d’opinion, fixité

 

Quand on revient sur un trait plusieurs fois : côté obsessionnel, de revenir sur les choses pour se faire bien comprendre, souci pour matérialiser certaines choses

Damier : dualité, phase de recherche, grandes décisions à prendre, question sur sa destinée

 

Fleur : personnes qui aimeraient que la vie soit plus douce

 

Griffonner sert aussi de libération, l’aspect répétitif permet de se libérer, comme un exutoire, on est plus prêt à passer à l’acte. On dit nos attentes et nos envies par ce mode, comme une auto thérapie.

 

Rondeur : féminité et affectif

 

Spirale : c’est un mouvement continu, donc volonté de communiquer en douceur, une personne qui va vers autrui, se préserve, retourne vers autrui, se préserve… on est dans la conciliation, quelqu’un qui ne veut pas perdre ce qu’elle met en place, très relationnelle

 

Flèches : mouvement pointu, phallique, désir d’ascension, de combativité, élan, comment on s’investit dans un but.

Si c’est noirci, on a peur de ne pas aboutir.

Si elle va vers le bas, on retient cette impulsion.

Si elle est montante, on aspire à…

Si elle est horizontale, on fonce mais si elle est dirigée à droite, il y a peut-être un problème avec l’autorité.

Si c’est une flèche avec une pointe à chaque bout, c’est un déchirement, on ne sait pas quoi faire, inefficacité, faut élucider pour ne pas stagner !

 

Chien : affectif, fidélité, rapport dominant-dominé

 

Soleil : c’est lié à l’ego, au rayonnement personnel, parfois au père, désir de rayonner par rapport à ce que l’on est, alors que l’étoile, c’est la volonté de briller un peu plus superficiel.

 

 

Ensuite, passons à la phase pratique, chacun prend une feuille A4, blanche, et dessine un arbre ! (avant de lire la suite sinon le test sera faussé !)

 

L’interprétation qui peut en être faite est stupéfiante, personnellement, j’ai soumis à cet exercice tout mon entourage, et tout le monde se prête au jeu de bon cœur. Je commence à avoir une jolie collection ! Chaque arbre est unique car chaque personne est unique.

 

La couronne de l’arbre bien ronde traduit une bonne communication, de la courtoisie, gentillesse, si elle est bien fermée sur le tronc, c’est une personne secrète. La couronne c’est le monde de l’imaginaire, de l’esprit, de l’affectif. Si elle n’est pas faite d’un seul trait, c’est un relationnel réfléchi pour pas faire de peine et agir en douceur.

Un tronc ouvert c’est être ouvert sur son inconscient, ce que l’on a au fond de soi. Un tronc très fin, pas très solide révèlera un manque de réalisme.

Les racines ouvertes sur le bas, c’est un désir de comprendre ce qu’il se passe au plus profond, dans la sexualité aussi.

Les branches qui montent, c’est la spiritualité, la créativité, beaucoup d’idées.

La marque noire sur le tronc, bien ronde et bien au milieu (la cachette pour les oiseaux en quelque sorte), ça peut être une cicatrice ou un côté narcissique, désir de se comprendre, peut exprimer le doute de soi qui peut empêcher d’avancer, blessure, pourquoi ce doute ?

Si cette marque est plutôt au pied de l’arbre, c’est un traumatisme vécu au démarrage de la vie.

Les fruits symbolisent le désir de s’emparer de quelque chose de bon, une personne sensuelle qui aime jouir de la vie.

Un sol un peu montant, c’est la volonté d’ambition, si le sol est mouvant, manque d’assise.

Si l’arbre est plus à gauche, cela peut être une hésitation à se lancer mais si le sol est net, on y arrive. La gauche représente le passé, la mère, et la droite représente le relationnel, le père.

Une absence de sol c’est encore une fois l’ouverture sur l’inconscient, l’imaginaire, potentiel très créatif.

Un grand tronc c’est la puissance, et si on le colore partiellement, c’est que la puissance est exprimée avec des nuances.

Si l’arbre est tout petit sur une feuille A4, c’est un potentiel qui n’est pas encore exprimé.

Les branches comme des pics, c’est une personne qui sait se défendre quand il faut et si elles sont anguleuses, c’est une personne avec des idées assez arrêtées, alors il faut discuter pour la faire changer d’avis.

Les feuilles c’est une souplesse sur les branches, traduit de l’application.

 

 

Amusez-vous à demander autour de vous que l’on vous dessine un arbre (ou un mouton ; ), même sans pouvoir l’interpréter, c’est très distrayant, chacun le fait avec plaisir!

 

 

 

 

 

Publié dans Bien-Etre!

Commenter cet article

mauvaise haleine cause digestive 22/02/2015 01:37

After study just a few of the weblog posts in your website now, and I really like your way of blogging. I bookmarked it to my bookmark web site checklist and will be checking again soon. Pls try my website as well and let me know what you think.

allitose 22/02/2015 01:37

I have to express my affection for your kind-heartedness supporting those people that should have help with your concern. Your personal commitment to getting the solution up and down came to be incredibly advantageous and have frequently made girls much like me to get to their dreams. Your own insightful tutorial signifies this much to me and a whole lot more to my office colleagues. Regards; from all of us.